Dimanche 23 octobre, parc de Parilly, à Bron : 10è anniversaire du mémorial des soldats du Rhône morts en AFN

20161023_112731

Après une longue gestation, un monument aux « soldats du Rhône morts en Algérie, Maroc, Tunisie » a été érigé dans le parc de Parilly, à Bron, grâce au soutien de collectivités publiques, de donateurs privés, d’élus régionaux, …
Le Mémorial, haut de 5 mètres, est un monolithe de béton poli teinté noir, rappelant le granit noir d’Afrique. A sa base, au ras du sol, deux plaques portent, par année de leur décès avec leur âge, les noms et prénoms des 405 disparus. Il honore tous ces soldats morts, appelés ou de carrière, gradés ou simples soldats, en dehors de toute idée politique ou confessionnelle.
20161023_113125Le général Brun, président d’honneur du Comité départemental de Liaison des Associations d’Anciens Combattants du Rhône et Président de l’Association du Mémorial du Rhône AFN 1952 – 1964, rappelait dans son allocution que « lors de son inauguration le 18 septembre 2006, deux-cent drapeaux étaient présents en face de 3000 personnes » avant de décrire le déroulement de ce projet fédérateur et remercier tous ceux qui y ont participé. 

Attachés par le souvenir et par le coeur à cette terre nord-africaine où les parachutistes ont écrit écrit de belles pages de gloire, une quinzaine de bérets rouges de la section UNP-CLI de Lyon ont participé à cette cérémonie, aux côtés d’une dizaine d’autres parachutistes de sections voisines.
Rendez-vous est donné à tous, au même endroit, le 5 décembre 2016, date de la  journée nationale d’hommage aux Morts pour la France pendant la guerre d’Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie.

Galerie photos

 

Publicités