Un parachutiste sans parachute survit à un saut de 7.600 mètres en chute libre

Capture d’écran 2016-07-31 à 16.29.46C’était un pari complètement fou ! Le parachutiste américain Luke Aikins a réalisé un saut sans parachute ce samedi 30 juillet. Il s’est élancé à 7.600 mètres d’altitude pour atterrir dans un filet déployé en plein désert californien. La chute a duré environ deux minutes. A la vitesse estimée de 240 km/h, Luke Aikins est tombé pile dans le filet, un carré de 30 mètres de côté surélevé à 80 mètres du sol. Jamais personne n’avait réussi un tel saut sans parachute.

pilot12Luke Aikins, 42 ans, est un parachutiste expérimenté. Il comptabilise 18.000 sauts dans sa carrière, commencée il y a 25 ans. Pour réaliser ce saut, il a répété 34 sauts tests où il n’a ouvert son parachute qu’au dernier moment.
« Oui, je suis nerveux. Si je ne l’étais pas, je serais stupide », avait admis le sportif quelques jours auparavant. Ce saut semblait si dangereux que Red Bull avait refusé de sponsoriser l’événement alors que la marque de boisson énergisante s’est pourtant fait une spécialité de financer des exploits sportifs risqués.
Une exploitation militaire de cet exploit est-elle intéressante ? Non, car outre le fait d’avoir à installer une immense structure avec filet, le procédé ne permet pas à une équipe de chuteurs d’arriver au sol à quelques secondes d’intervalle pour accomplir leur mission en toute discrétion.
Luke Aikins est de la trempe du français André-Jacques Garnerin qui, le premier, avait sauté de 700 mètres à partir d’une montgolfière, avec un parachute de sa fabrication, le 22 octobre 1797, au dessus du parc Montceau, à Paris.

 

Publicités