8 juin 2016 : « N’oublions pas ceux qui, en combattant, sont morts dans la rizière »

 

Capture d’écran 2016-07-04 à 11.48.08
Le 14 juillet 1950, la 2è demi-brigade coloniale de commandos parachutistes défile à Saigon (photo EPCAD)

Bel et émouvant hommage aux combattants d’Indochine, ce mercredi, à Lyon, à l’Église de la Trinité, puis au Jardin du Combattant d’Indochine, dans le 8è arrondissement de Lyon.
Au cours de la messe, le père Alphonse Ngaro a exprimé sa joie de se trouver « parmi les anciens qui ont versé leur sueur et leur sang pour la Liberté ».

Edouard Fontaine, du Comité d’Entente Indochine et Jean-Dominique Durand, adjoint au maire de Lyon, ont évoqué la mémoire des combattants et le calvaire de ceux qui ont connu les camps vietminhs, sans oublier de rendre hommage aux troupes du Maroc et du Sénégal qui ont participé à la libération de Lyon et ont souvent suivi leurs chefs en Indochine.
Une douzaine de bérets rouges était présents, parmi lesquels trois anciens d’Indochine. Trois porte-drapeaux de l’UNP de Lyon étaient entourés de huit membres de notre section.
La date de cette Journée nationale d’hommage aux morts pour la France en Indochine est celle du transfert, le 8 juin 1980, de la dépouille du Soldat Inconnu d’Indochine à la nécropole nationale de Notre-Dame de Lorette.
Fonds sur l’Indochine à l’ECPA.  Galerie photos
Vidéo
de la cérémonie de nos camarades UNP du Finistère

Duchaine_SAM_8178
L’UNP a répondu « présent »…
Publicités

2 réflexions sur “8 juin 2016 : « N’oublions pas ceux qui, en combattant, sont morts dans la rizière »

  1. Vergnion

    A Caluire, pour cette cérémonie, nous étions deux de l’UNP, Charles P. porte drapeau et moi, plus un un ancien du 1er REP.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.