Que mangent nos soldats en opération? 


Capture d’écran 2016-04-15 à 15.15.19Nos rations de combat seraient enviées par les autres armées. Des nouveautés : les dattes en conserve, le fromage de chèvre, du pain longue conservation (9 mois). Le porc est encore au menu, dans 10 menus sur 17… Sans oublier un important apport d’eau (jusqu’à 6 litres/homme et /jour), des sels minéraux, etc. Le Centre de Conditionnement des Rations de Combat, près d’Angers, produit 2 millions de rations de combat chaque année. Au cours de l’opération Serval, au Mali, ce sont 1 million de rations qui ont été consommées. En ajoutant des produits frais quand cela est possible, nos soldats arrivent à composer des repas « à fort aspect hédonique » comme l’explique un diététicien. Voir les vidéos 1/4 , 2/4 avec un reportage sur les produits Hénaff, et 3/4  (Source : Ministère de la Défense, 14/04/16)

Mise à jour le 7/10/2016
Les sociétés bretonnes Hénaff et Larzul continueront à fournir du pâté et du fromage fondu à l’armée, pendant 3 ans, à partir de 2017.  « Ce sont des marchés difficiles, explique Loïc Hénaff, avec un cahier des charges très précis. Et des prix au plus bas ». Source 

Publicités