Nous n’avons pas commémoré le 19 mars 1962

.. car en violation des accords d’Evian du 18 mars 1962, auxquels les populations d’Algérie n’ont pas été associées, pas plus qu’au référendum du 8 avril 1962, le FLN a poursuivi ses exactions et ses massacres : 150.000 harkis ont disparu dans des conditions atroces, 86 morts de la fusillade de la rue d’Isly, 3.000 européens massacrés à Oran le 5 juillet 1962, 25.000 européens disparus sur tout le territoire, plus de 500 militaires abattus ou prisonniers du FLN et jamais rendus à leur famille.  1,2 million de français d’Algérie ont été  rapatriés, n’ayant le choix qu’entre la valise ou le cercueil : le plus important mouvement migratoire du 20è siècle. Nous savons que le 19 mars célèbre, non la fin de la Guerre d’Algérie mais seulement la quille !
Le Président François Hollande a participé à la commémoration du 19 mars 1962, démarche que même François Mitterand, à l’instar de tous les autres présidents de la République, s’était interdit de faire. (source Le Figaro)
Il est des blessures qui sont insupportables, celles qui touchent à l’honneur de nos armées et à celui de la France. N’ayons pas de haine, mais n’oublions pas.
Lire le 2016 = COMMUNIQUÉ de PRESSE du Cercle Algérianiste National
Regardez aussi la présentation  Alger, Algerie en mode diaporama après l’avoir téléchargée et réouverte sous PowerPoint.

Publicités

Une réflexion sur “Nous n’avons pas commémoré le 19 mars 1962

Les commentaires sont fermés.